Les amis de Saint Joseph de Boufarik
Interface privée
Version imprimable Version rtf
Vous êtes ici : Accueil > Des nouvelles d’Algérie

Hamoud Bouhadja,

notre cuisinier à tous ! vient lui aussi de nous quitter.

Je viens d’apprendre au tel la nouvelle de la mort de son oncle par Mouloud le deuxième fils de Rabah. Je voulais l’avoir au tel alors que je le savais très malade ; alité déjà depuis plusieurs mois, il ne pouvait pratiquement plus s’exprimer et il s’est éteint le 5 Novembre de cette année 2008.

Nous partageons tous la douleur de tous les siens et nous les assurons de toute notre amitié, de notre foi, de l’espérance que nous avons que Dieu l’ a accueilli à la suite de son plus jeune frère Rabah décédé brutalement en Juillet 2005.

Nous avons tous apprécié leur extreme gentillesse, leur sens du service,leurs qualités professionnelles, leur volonté de toujours faire pour le mieux pour "restaurer" tous les élèves et éducateurs qui sont venus à St Joseph, d’avant 1962, je crois à 1976.

Merci à eux.Nous ne les oublierons pas

 ;


JE pense que cela fera plaisir de voir rassemblées ici quelques photos de Rabah et Hamoud, prises dans différents articles sur ce site et dans nos collections personnelles... Nous pourrons les uns et les autres en proposer d’autres. L’occasion qui nous est donnée de leur rendre hommage et de les remercier pour le service qu’ils ont rendu à St Joseph.

Ps : en voyant ces photos, on voit bien vite qu’ils étaient bien plus que nos cuisiniers... souvent présents pour les sorties des classes à St Joseph,quand les parents des internes venaient à l’école, dans les sorties, à Grabah, à Baali, les fêtes et activités...

Personnellement, Hamoud avait été près de moi comme un frère, plus particulièrement de 71 à 76 quand j’avais pris le responsabilité de l’économat à St Joseph ; je me souviens que nous allions ensemble tous les lundis matins sur le marché... Inoubliable ! ! ! Comment aurais-je fais sans lui ....





Le mercredi 24 décembre 2008 par Mourot Jean Claude

Dans la même rubrique : L’après-pétrole se prépare aujourd’hui pour l’Algérie Décès de Rabah Bouhadja : mail de Gilles Nicolas et Nécrologie dans la Semaine Religieuse d’Alger ( Septembre 2005) Article sur la Rencontre de Budelière " Rencontre de l’Algérie et de son Eglise " LE 12 JANVIER C’EST LE JOUR DE L’AN BERBERE Tibhirine L’Eglise d’Algérie ne cache plus son inquiètude. POUR QUE LA JEUNESSE NE FUIT PLUS LE PAYS... De l’Internat à l’Internet Mes Meilleurs Voeux pour tous ! De chez soi on s’est vu et on s’est parlé... DECES DE MON PERE LE 04/01/2014 Mohamed Bellal témoigne de son passage à St Joseph 1967-1971 Noureddine Lellouchi 74/76 Décès de Boualem Khemici Février 2017 Décès de Si Salah Hammoudi 28 Novembre 2016. Aicha Guermas : une bonne nouvelle d’ elle . Ouahioune Abdelkader-Kamel 67/71 nous écrit. Belkacem Mouentri 73/75 nous écrit : 6 élèves de la classe CE2A en 68, 49 ans après se retrouvent ! Saad Nacer Eddine 67/71 ? Belkadi Sid Ahmed Abdelaziz écrit au site Noureddine Lellouchi 74/76 : une réaction aujourd’ hui... Des messages retrouvés dans le site, oubliés pour la publication ! ! ! Hamlat Kamel écrit de nouveau SE BIEN LOGER A VIE... TOUR DE FRANCE TOUR DE MAGIE Message de Nasreddine Bentouati à Mr Guy Amosse Message de Douidene Mohamed 69/76 Jean Paul Cicéron 69/71, Jean Pierre Delattre 64/67 nous ont quittés. Hamlat Kamel 72/76, Ouahioune Abdekader 67/71, Sadi Boualem 62/64
En plein travail, dans les sorties à Baali

Dernières discussions sur le forum de cet article

Répondre à cet article

Forum de l'article
  • > Hamoud Bouhadja,
    24 décembre 2008, par OUAHIOUNE
    Depuis que j’ai quitté Saint-Joseph à la fin de juin ou debut de juillet 71 je n’ai revu aucun de nos instituteurs et autre personnel à ce jour... A badaracchi ou j’étais de janvier à juin 67 en CE2 et en externat je ne connaissais pas je crois les trois freres BOUHADJA (Hamoud,Rabah et Boudjemaa). A Saint-Joseph de septembre 67 à juin 71,j’ai eu l’honneur de connaitre les BOUHADJA et apprécier toute leur humanité à fleur de peau qui sortait d’eux comme leur sueur à leurs fronts signe du bon labeur... On les trouvait de bon matin dans leur cuisine séparée de notre refectoire par une petite fenetre d’ou sortaient nos petits dejeunés ;à midi pour nos repas,vers 16h pour le gouter et le soir pour le diner... Dommage que je n’avais pas remis mes pieds à saint-joseph apres mes fins d’etudes en 71 ! Et ne pas correspondre avec mes cammarades et mes maitres et autres... Heureusement que notre site internet "les amis de boufarik" est là pour combler notre traversé du desert qui a durée plus de 36 ans pour moi... Que Hamoud repose en paix dans sa tombe,dans le cimetiere le plus proche de son domicile en attendant de le retrouver la haut pour nous faire de bons plats comme à st-jo...
    Répondre à ce message
Spip Site en Kit